Le triangle dramatique de Karpman

Dernière mise à jour : nov. 7



Le triangle dramatique de Karpman peut engendrer stress, détresse, dépression, que l'on soit sauveur, victime ou persécuteur...


Mais qu'est-ce que le triangle dramatique de Karpman ?

Le Triangle dramatique dit aussi Triangle de Karpman est une figure d'analyse transactionnelle proposée par Stephen Karpman en 1968 qui met en évidence un scénario relationnel typique entre Victime, Persécuteur et Sauveur (ces rôles étant symboliques, une même personne peut changer de rôle).

C'est une schématisation qui tend à exprimer que si une personne utilise un de ces rôles (par exemple la victime), elle entraîne l'autre à jouer un rôle complémentaire (le Sauveur ou le Persécuteur). L'expression de ce scénario permet de déceler la mécommunication : on peut souvent l'utiliser pour exprimer les mécanismes ayant généré un conflit.

Il y a une différence entre être dans l’aide et être sauveur. Mais les trois acteurs de ce triangle n’ont rien à s’envier car le triangle tourne, le sauveur peut devenir victime de la victime qui une fois sauvée devient persécuteur. Quand vous tentez d’aider des personnes sans leur consentement, vous les considérez comme étant des victimes, vous êtes sauveur.

Exemple : au travail, vous constatez que votre chef "charge" votre collègue. Vous supposez que c'est trop pour lui alors vous allez essayer de trouver des solutions pour le décharger, vous allez être donc plus présent pour voir ce qu'il a à faire, ce qu'il a fait, ce qui lui reste à faire... Et c'est à ce moment précis, que de sauveur, vous allez passer au statut de bourreau : votre collègue va vous avoir constamment sur le dos, il va se sentir persécuter. Soit il se défend de vous et deviendra persécuteur à son tour, soit il agit en victime en se plaignant de vous et une autre personne deviendra sauveur et ainsi de suite... Ou bien, c'est à ce moment précis que de sauveur, vous passez à victime : vous aurez le double de boulot, le stress du collègue en plus...


Certains se fatiguent à aider des personnes qu'ils pensent être victimes. D'autres ne comprennent pas cet "acharnement" à leur égard, pensent qu'ils sont incompétents, se sentent dévaloriser, incompris...

Le triangle dramatique de Karpman peut avoir beaucoup de conséquences négatives, dont le burn-out ou le harcèlement moral !


Pour être sûr de ne pas être sauveur mais bien dans une position d’aide, essayez d'adopter ces 5 règles essentielles : 1/ Attendre qu'on vous demande officiellement de l'aide (c’est quand il n’y a pas de demande que l’on considère l’autre comme inférieur). 2/ Evaluer la situation et se demander si on a les compétences pour aider. 3/ Si on a les moyens pour aider. 4/ Si on a le temps d'aider. 5/ Si on a envie d'aider...

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout