Le réflexe de Babinski

Dernière mise à jour : nov. 7



Les personnes n'ayant pas intégré leur réflexe de Babinski présentent également : - des douleurs de hanche, - un manque d'enracinement, de l'instabilité, - de la timidité, des difficultés à faire des choix, - des risque de chutes, - du retard à l'apparition du langage, - une mauvaise coordination globale, - de l'énurésie, - un manque d'endurance, - des tendinites, des entorses aux chevilles.

Le réflexe de Babinski se trouve sous la voûte plantaire. Il prépare à la marche, il favorise l'ancrage au sol et participe au développement de l'activité motrice globale. Il contribue à la confiance en soi et même à l'apparition du langage.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout