Le réflexe tonique symétrique du cou



Rôle : le réflexe tonique symétrique du cou (RTSC) permet la mise en place du 4 pattes, donc des mouvements bilatéraux et croisés qui témoignent d'une activation des connexions interhémisphériques. Il coordonne les mouvements de la tête et du corps notamment avec les bras. La 1ère position, tête en flexion, a un but relaxant, elle prépare l'audition alors que la seconde active les fonctions cognitives, l'écoute et la vision. Durant la maturation du RTSC, la distance de vision augmente : dans la 2ème position, tête en extension, bébé travaille le passage de la vision de près à la vision de loin et développe ainsi la focalisation.


Signes en cas de non-intégration :

- Absence de passage à 4 pattes, manque d'activation des connexions interhémisphériques

- Manque de dissociation entre le haut et le bas du corps

- Difficultés à rester en position assise

- Mauvaise position de tête, aspect hautain ou au contraire renfermé : entraîne des troubles de la mémorisation

- Difficultés à recopier ce qui est écrit au tableau : les mouvements parasites (il "rame") des membres supérieurs et inférieurs lorsqu'il lève ou baisse la tête altère la compréhension de ce qu'il lit

- Tendance à s'asseoir en W au sol ou à enrouler les pieds autour des chaises pour empêcher les mouvements parasites des membres inférieurs lors des mouvements de flexion ou d'extensions de la tête

- Perturbations de la vision binoculaire et de l'écoute binaurale.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout