Sophrologie et gestion de la douleur

Séjour à l'hôpital de Salon-de-Provence en pleine crise sanitaire du COVID-19 !

Elle n'est jamais malade !

Ou de très rares fois... Et c'est dans un contexte très particulier, que ma petite fille chérie a eu une infection assez grave qui l'a obligée à être hospitalisée ! Première expérience de l'hôpital pour ma fille de 8 ans et demi !


Nous sommes arrivées tard au service de pédiatrie où nous étions attendues par le service médical du soir prévenu par mon médecin traitant. C'est peu après 21h que l'infirmière de nuit accompagnée de son assistante est venue faire une prise de sang à Princesse ainsi que la pose d'une perfusion...

Contexte particulier, heure tardive, lieu jamais visité, personnel soignant inconnu et première perfusion, première prise de sang...
...Et la sophrologie prend tout son sens...

L'infirmière et l'assistante s'affairent sur le bras gauche de Princesse. Connaissant ses angoisses, ayant conscience du caractère anxiogène de cette situation particulière et sachant la douleur ressentie lors de mes propres prises de sang, je retiens l'attention de ma fille chérie avec un exercice que nous avons pratiqué à la maison : "La Plume". C'est de la sophronisation de base. Il faut juste se concentrer sur les parties du corps que la plume imaginaire touche et détend.

Cet exercice, pour l'occasion, je le revisite : mon doigt devient la plume et touche volontairement son visage, du sommet de son crâne à son menton. Je lui demande de me nommer les parties de son corps que la plume (mon doigt) touche ou je lui demande de détendre la partie touchée (les dents se desserrent).

Cet exercice permet aux soignantes de travailler en toute tranquillité et elles-mêmes seront détendues en m'écoutant parler à ma fille.

Pas assez de sang, deuxième prise de sang...

Malheureusement, il a fallu faire une seconde prise de sang à ma Princesse. L'exercice de la Plume ne marcherait plus, je le savais.

Heureusement, j'ai travaillé avec Princesse les exercices de "Calme et Attentif comme une Grenouille" !

Et on se concentre sur sa respiration : on inspire par le nez en gonflant le ventre et on souffle doucement par la bouche en laissant descendre son petit bidou. Je rappelle à Princesse que dans son ventre tout est calme, tout est tranquille, il n'y a pas de stress, pas de douleur... On y retourne en inspirant en gonflant le ventre et on souffle doucement en laissant le ventre redescendre.

Prise de sang finie, tout est calme, pas de cris, pas de larmes, pas de crises de panique... seulement le calme et la tranquillité...



Et pour vous ?

Même si j'ai une petite fille qui tombe rarement malade, cela ne nous a pas empêché d'être à l'hôpital pendant 3 nuits...

Je me rends compte de la chance que j'ai d'être aujourd'hui sophrologue et d'avoir fait des exercices d'initiation à la sophrologie à mes enfants. Mais, hier, j'étais comme vous, je n'avais pas tout ce savoir, toute cette technique...

J'ai donc pris la décision de créer un atelier "parents-enfants" sur la gestion de la douleur ou d'événements anxiogènes. Ainsi, je pourrais vous partager un peu de mon savoir-faire et vous aider à gérer les angoisses et les douleurs de votre enfant.

A très bientôt.


Me suivre

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Twitter - Cercle blanc

​© 2020 par Aurore