Les réflexes archaïques : c'est quoi ?

Dernière mise à jour : nov. 7


Vous avez entendu des réflexes archaïques et vous voulez savoir ce que c'est ? à quoi ils servent ? pourquoi on parle de non-intégration ? pourquoi on parle de parasitage ?


Le cerveau du fœtus, du nouveau né et du jeune enfant, n'ayant pas assez de connexions neuronales, s'appuie sur les réflexes (mouvements rapides qui ne nécessitent pas de réflexion ni de prise de décision de la part du cerveau) pour assurer la survie du fœtus ou du nouveau né.

Le cerveau s'aide des réflexes archaïques : c'est-à-dire ceux de notre état primitif (c'est pourquoi certains réflexes se retrouvent chez les animaux).

Au fur et à mesure, le cerveau va multiplier ses connexions neuronales et l'enfant va intégrer ses réflexes (à force d'entraînement) pour faire des mouvements volontaires.

La non-intégration des réflexes peut entraîner des parasitages : le corps continue à produire les mouvements provoqués par le réflexe alors que la personne est en train de faire tout à fait autre chose !


Des exemples : Pour se concentrer, certaines personnes se mordent la langue, d'autres enroulent les pieds autour de la chaise ou se mettent accroupies. Certains n'arrivent pas à faire du vélo, d'autres sont très maladroits, instables sur leurs pieds. Et d'autres ont des difficultés à faire confiance aux autres ou à se faire confiance...


Si vous avez encore des questions au sujet des réflexes, vous pouvez me contacter. J'ai créé également un questionnaire gratuit en ligne pour vous faire une idée de l'importance des réflexes sur votre comportement ou celui de votre enfant : https://forms.gle/wZqX93LMmmukGAaUA (ce questionnaire ne remplace pas le bilan réalisé par un praticien en réflexes archaïques).


Je suis praticienne en Réflexes Archaïques, donc n'hésitez pas à me consulter !


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout