L'EFT, pas à pas

source : Congrès Virtuel EFT

L’EFT est une méthode de gestion des émotions qui prend ses racines dans la psychologie et l’acupuncture. Il s’agit d’une technique très simple, que l’on peut réaliser seul et qui va permettre d’apaiser un état émotionnel. Elle consiste à stimuler certains points énergétiques du corps (les méridiens d’acupuncture) tout en se concentrant sur le problème que l’on souhaite traiter (psychologie). L’association de ces deux actions va permettre d’envoyer des messages calmants au cerveau et de ralentir l’activité de l’amygdale cérébrale, à l’origine des émotions et du stress. La pratique de l’EFT permet de gérer le stress ou les émotions fortes que l’on peut ressentir au quotidien. Elle permet d’obtenir un apaisement instantané et ainsi de garder son énergie mentale et physique pour les activités qui comptent vraiment pour nous. La pratique régulière, voir quotidienne de l’EFT permet de traiter les maux qui pèsent sur votre vie : stress chronique, addictions, troubles du sommeil, traumatismes, phobies, etc. Elle vous permet de vous affranchir de votre trouble et de vivre une vie plus apaisée. L’EFT est également utilisée pour accompagner les patients souffrant de pathologies médicales lourdes. Elle aide à réduire considérablement le stress et la charge émotionnelle autour de la pathologie et permet aux patients d’avoir un rapport plus apaisé avec la maladie. Cela leur permet d’éviter l’épuisement et de garder cette énergie pour combattre la maladie. Pour réaliser une ronde d’EFT, il suffit de connaître la chanson : mesurer, initier, se concentrer et tapoter. C’est très facile ! Laissez-nous vous accompagner. Nous vous expliquons les étapes clefs en détails et vous proposons un schéma simplifié pour ne rien oublier.
0- J’AI UN PROBLÈME QUI M’EMPÊCHE DE PROFITER DE LA VIE

Lorsqu’on ressent du stress ou qu’on souffre d’une peur, d’une douleur ou d’un trouble émotionnel, il occupe souvent tout l’espace dans notre vie. Difficile de voir le positif et de se concentrer sur les bonnes choses lorsqu’on a un problème qui vient perturber le cours habituel de notre vie. C’est un peu comme lorsqu’on a un caillou dans sa chaussure. Il ne nous empêche pas de marcher mais il rend la balade beaucoup moins agréable. Et si on attend trop avant de s’en occuper, il peut faire des dégâts et nous blesser. Heureusement, grâce à l’EFT, vos problèmes seront aussi faciles à soulager que de vous déchausser pour retirer le caillou.

1- EXPRIMER SON PROBLÈME POUR MIEUX LE DÉFINIR

Lors d’une ronde d’EFT, on se concentre sur son problème, tout en stimulant les méridiens. On va donc prononcer une phrase liée à son problème lors de la stimulation de chaque méridien. Parler tout seul c’est un peu étrange non ? En pratiquant l’EFT, nous avons pu constater qu’il est plus facile de se concentrer sur son problème lorsqu’on l’évoque à voix haute, a fortiori lorsqu’on débute. Afin d’exprimer votre problème, il est donc important de le reconnaître et de le sortir à voix haute.. Cela vous aidera à rester focalisé sur le problème et vous évitera de penser à votre prochaine réunion ou à la liste des courses. Lorsqu’on débute, on a tendance à se demander “Comment je trouve les phrases à dire ?” Pas de panique, c’est très simple. Vous connaissez bien votre “problème”, tout ce que vous avez à faire, c’est d’identifier et lister tout ce qu’il vous fait ressentir, les différents aspects: émotions, sensations physiques, pensées, etc… Lors de chaque stimulation de point EFT, vous allez énoncer un de ces aspects. Par exemple, pour une situation qui vous stresse, qu’est-ce que cela provoque en vous ? Du stress, des tensions dans le corps, une boule au ventre, des insomnies, des pensées négatives, etc… Il vous suffira donc d’énumérer tout ce que ce stress évoque et provoque en vous, par exemple: Tout ce stress Ce mal de tête Cette boule dans mon ventre … Si vous ne trouvez que deux ou trois aspects / phrases, ce n’est pas un problème non plus. Vous pouvez parfaitement répéter les mêmes phrases plusieurs fois. Ce qui est important aussi c’est que vous vous concentriez sur vos émotions au moment où vous faites le tapping. Si vous ne réussissez pas à mettre des mots sur ce que vous ressentez (parce que parfois c’est compliqué), vous pouvez simplement vocaliser votre émotion générale tout en vous concentrant sur vos sensations.

2- MESURER SON ÉTAT ÉMOTIONNEL

Avant de commencer une séance d’EFT, il est important de mesurer son état émotionnel. Et oui ! Le meilleur moyen de savoir si la ronde a été efficace ou s’il faut en réaliser une autre, c’est d’être capable de mesurer son émotion avant, puis après la séance. Avant de commencer une séance, il suffit donc de situer son problème sur une échelle de 0 à 10. 0 signifiant que vous ne ressentez pas le problème et 10 signifiant qu’il est très fort. Par exemple, si je veux apaiser un mal de tête, je vais mesurer l’intensité de cette douleur sur l’échelle. Disons 7/10, parce que c’est très intense, mais j’ai connu pire. Notez cette intensité, avec quelques mots clés, une phrase… quelque chose qui vous permet de vous rappeler comment c’était avant la séance.

3– INITIER UNE SÉANCE D’EFT ET STIMULER LES MÉRIDIENS : VOTRE GUIDE TAPPING

La stimulation des méridiens, aussi appelée tapping, est très simple. Elle peut être réalisée par tous, adultes comme enfants. Il suffit de stimuler certaines zones du corps en les tapotant – doucement toujours, on est là pour se faire du bien, pas pour se blesser. Les points d’EFT correspondent à des zones d’acupression spécifiques, qui permettent de stimuler diverses régions du corps et ainsi de rééquilibrer les énergies dans votre corps. Vous pouvez retrouver ces points sur la cartographie qui suit. Tapotez librement, vous n’avez pas besoin de tapoter sur un point très exact mais sur la zone plus étendue de ce point. Lors de votre ronde d’EFT, vous devez tapoter plusieurs fois chaque point, tout en citant votre problème. En général, une dizaine de tapotements suffisent sur un point avant de passer au suivant, mais faites confiance à votre ressenti. Pour réaliser le tapping, il faut commencer par stimuler le point “karaté” qui se situe sur le tranchant de la main. Le point karaté est traité un peu différemment des autres points du corps, car il permet de débuter la séance, se concentrer sur le problème et d’affirmer l’acceptation de soi: Je m’aime et je m’accepte. Pour stimuler le point karaté, on va tapoter cette zone en répétant trois phrases du type : “Même si (mon problème), je m’aime et je m’accepte”. Par exemple : Même si j’ai envie de fumer, je m’aime et je m’accepte. Même si j’ai besoin de nicotine, je m’aime et je m’accepte. Même si j’ai envie d’allumer une cigarette, je m’aime et je m’accepte, complètement et totalement. Après cette étape, on va poursuivre avec le reste de la ronde, en stimulant les points notés de 1 à 14 sur le schéma et en vocalisant les différents aspects du problème.


L’ORDRE DES POINTS EST-IL IMPORTANT ?

Il n’y a pas vraiment d’ordre en soi pour effectuer le tapping. Par commodité, nous conseillons de commencer en haut du corps et d’aller vers le bas. Il s’agit avant tout d’un moyen mnémotechnique pour n’oublier aucun point. Gardez en mémoire que l’EFT a été créée pour proposer une méthode très simple et accessible à tous. Ne passez donc pas trop de temps à réfléchir, la méthode s’apprend très vite et est très intuitive.


QUE SE PASSE-T-IL SI J’OUBLIE DES POINTS ?

Au cours de votre pratique, vous vous rendrez compte que le nombre de points utilisés et l’ordre varient en fonction des professionnels qui utilisent l’EFT. Pas de panique ! Vous pouvez totalement calquer votre ronde sur celle du praticien ou de l’intervenant (au travers de nos conférences) ou vous pouvez continuer d’appliquer votre ronde à vous. L’EFT possède cette grande agilité et s’adapte à chacun. Au travers de cette page d’initiation, nous vous donnons toute la palette de points qui pourront vous servir dans votre pratique. Libre à vous de l’utiliser entièrement ou non, en fonction de ce qui vous convient le plus ou de ce qui est le plus pratique et le plus efficace pour vous.

4 & 5 – OBSERVER LES RÉSULTATS DE L’EFT. RECOMMENCER SI BESOIN

A la fin de la ronde d’EFT, je prends à nouveau le temps de mesurer l’intensité de mon problème. Ainsi, par exemple pour mon mal de tête, je vais noter l’intensité de ma douleur à 3. Il y a donc une belle amélioration. Je constate peut-être que la douleur s’est déplacée ou a changé de nature… Je peux choisir d’arrêter la séance ici si cela me convient, ou je peux choisir de réaliser une autre ronde car je souhaite que la douleur disparaisse totalement. Je peux réaliser autant de rondes que j’en ressens le besoin. Il n’y a pas de limitations dans l’EFT, la clef étant le bien-être procuré. Prenons le temps de nous faire du bien.

6 – CONSTATER LES BIENFAITS DANS LA “VRAIE VIE”

La pratique de l’EFT vous permettra aussi de constater des effets importants dans votre quotidien. Vous allez gagner en sérénité et en bien-être. Soyez attentifs, et notez vos observations. Il serait dommage de passer à côté d’un petit ou grand miracle, non?! C’est d’ailleurs pour cette raison que nous vous conseillons d’avoir toujours à portée de main votre journal de bord de l’EFT. Il vous permet de prendre des notes sur l’instant, mais aussi de vous rendre compte de l’effet de l’EFT sur votre quotidien. Même dans le cas de situation de stress ponctuelle, vous noterez très certainement que l’intensité du stress avant la séance d’EFT va être de moins en moins élevée, et que le stress passe de plus en plus vite. Quel bonheur de se sentir plus zen au quotidien ! Le carnet vous permet d’observer tous les changements qui interviennent dans votre vie grâce à l’EFT et vous encourage à continuer la pratique.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout